POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Zouhair Hamdi appelle à un dialogue national autour du régime politique

Le secrétaire général du Courant populaire, Zouhair Hamdi a appelé à mettre en place un gouvernement de compétences restreint ainsi qu’à fusionner certains ministères.
Lors d’une conférence de presse tenue en ce jeudi 6 août 2020, Hamdi a, également, exhorté le chef d’Etat, Kaïs Saïed à établir un dialogue national englobant les différents acteurs politiques et sociaux autour de la réforme du régime politique ainsi que de l’amendement de la loi électorale.
Il a, été, par ailleurs, question d’appeler à l’exécution d’un plan de sauvetage sur une période d’un an en vue d’unifier le pouvoir exécutif et réaliser le changement, selon Zouhair Hamdi.
Et d’ajouter que des élections législatives anticipées doivent avoir lieu à la suite de ce dialogue.
Entre ceux qui appellent à instaurer un gouvernement de compétences non partisanes, ceux qui prônent un gouvernement politique de quotas partisans, ceux qui sont pour l’élargissement des concertations et ceux qui soutiennent l’exclusion de certaines parties, les diverses pressions fusent et la tâche qui se présente au chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi n’est pas des moindres à l’approche du délai fixé à la formation du gouvernement.

Lire aussi :

Ennahdha appelle Mechichi à élargir les concertations gouvernementales
Mohsen Marzouk appelle à instaurer un gouvernement non partisan
Slim Azzabi appelle à un gouvernement de compétences non partisanes
Lotfi Mraihi appelle à un casting pour choisir le prochain chef du gouvernement
Ahmed Néjib Chebbi prône la constitution d’un gouvernement restreint
Ghazi Chaouachi : Non à un gouvernement de technocrates !
Tarek Cherif pour un gouvernement de technocrates restreint
Ahmed Karam discute de la stabilité gouvernementale avec Hichem Mechichi
Abbou : Non à l’extorsion de l’Etat !
Karoui : Mechichi ne reproduira pas les erreurs du gouvernement précédent
Le PDL décline l’invitation de Mechichi aux concertations gouvernementales
Makhlouf : Nous sommes ici pour gouverner !
Maghzaoui : Un gouvernement sans Ennahdha est envisageable
Mliki: « Non à l’extorsion du gouvernement par le parlement, non à l’extorsion du parlement par le gouvernement ! ».
La seule condition pour que Youssef Chahed soutienne le gouvernement de Hichem Mechichi
Ghannouchi : Le PDL et Echaâb n’auront aucun avenir en Tunisie !
Mohsen Marzouk réitère son appel à une troisième République

Lire aussi
commentaires
Loading...