POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Taboubi : Il nous faut un gouvernement qui donne l’exemple en matière d’austérité !

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a précisé que la centrale syndicale souhaite voir s’installer un gouvernement restreint qui donne l’exemple en matière d’austérité.
Dans une déclaration accordée aux médias en ce mardi 4 août 2020, Taboubi a souligné la gravité de la crise économique appelant à mettre en place un gouvernement avec un nombre réduit de portefeuilles ministériels en vue d’attribuer plus d’efficacité à l’action gouvernementale.
Taboubi a, par ailleurs, indiqué que le prochain gouvernement doit être honnête, intègre et capable de gérer les dossiers urgents notamment ceux économiques et financiers loin des tiraillements politiques.
Et d’ajouter que l’UGTT ne propose pas de candidats aux différents départements et ne voit aucune utilité en évoquant un gouvernement de technocrates vu que les compétences tunisiennes existent au sein de toutes les administrations, selon ses dires.
Rappelons que le président de la République, Kaïs Saïed a chargé, samedi 25 juillet, Hichem Mechichi pour former le nouveau gouvernement succédant, ainsi, à Elyes Fakhfakh qui avait démissionné le 15 juillet dernier.
Signalons aussi que cette démission a précédé, selon Saïed, le dépôt de la motion de retrait de confiance à Fakhfakh, le même jour, au bureau de l’Assemblée et qui contient 105 signatures.
Des signatures appartenant essentiellement aux députés d’Ennahdha, de Qalb Tounes, de la Coalition Al Karama, d’Al Mostakbal ainsi que de quelques élus indépendants dont l’ex-élu Tahya Tounes et ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid.
A la suite de sa démission, Elyes Fakhfakh  avait limogé des ministres nahdhaouis dont Abdellatif Mekki, Lotfi Zitoun et Anouar Maârouf. La révocation la plus récente est celle du ministre des Affaires étrangères, Noureddine Erray, évincé le 24 juillet 2020.

Lire aussi :

Hichem Mechichi chargé de former le nouveau gouvernement
Fakhfakh, Makhlouf, Ayari, Adnen Mansri : les réactions à la désignation de Hichem Mechichi par Kaïs Saïed
(Vidéo) La première déclaration de Hichem Mechichi, Chef du gouvernement désigné par Kaïs Saïed
Khemiri : Les ministres limogés d’Ennahdha pourraient revenir au gouvernement
Lourimi : Ennahdha a l’intention de participer au gouvernement Mechichi
Ennahdha appelle Mechichi à élargir les concertations gouvernementales
Mohsen Marzouk appelle à instaurer un gouvernement non partisan
Slim Azzabi appelle à un gouvernement de compétences non partisanes
Lotfi Mraihi appelle à un casting pour choisir le prochain chef du gouvernement
Ahmed Néjib Chebbi prône la constitution d’un gouvernement restreint
Ghazi Chaouachi : Non à un gouvernement de technocrates !
Tarek Cherif pour un gouvernement de technocrates restreint
Ahmed Karam discute de la stabilité gouvernementale avec Hichem Mechichi
Abbou : Non à l’extorsion de l’Etat !
Karoui : Mechichi ne reproduira pas les erreurs du gouvernement précédent
Le PDL décline l’invitation de Mechichi aux concertations gouvernementales
Makhlouf : Nous sommes ici pour gouverner !
Maghzaoui : Un gouvernement sans Ennahdha est envisageable

Lire aussi
commentaires
Loading...