Rencontre secrète entre Mechichi et Karoui : Qalb Tounes ferait partie du prochain gouvernement

Le chef du bloc parlementaire de Qalb Tounes, Oussama Khelifi a annoncé que le processus de la formation du gouvernement était sur la bonne voie.
Dans un statut Facebook publié ce dimanche 16 août 2020, Khelifi a précisé que Qalb Tounes a opté pour la poursuite du dialogue et la priorisation de l’intérêt national.
Le président de Qalb Tounes, Nabil Karoui s’étant entretenu avec le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi aujourd’hui. Une entrevue qui n’a pas été officiellement communiquée par la Kasbah ou par Qalb Tounes qui souhaitait voir s’installer un gouvernement d’union nationale.

Il est à noter que pour Nabil Karoui, le gouvernement de Mechichi était celui du du chef de l’Etat, Kaïs Saïed qui doit en assumer la responsabilité. Saïed ne souhaitait pas, aussi, faire participer les partis politiques dans le prochain gouvernement d’où son choix de Mechichi en tant que chef du gouvernement.
Le président de Qalb Tounes avait, par ailleurs, jugé que le paysage politique actuel était étrange vu que ceux qui ont remporté les élections ne gouverneront pas. Il s’était, ainsi, interrogé sur l’utilité des élections puisque ce sont les indépendants qui constitueront la nouvelle équipe gouvernementale assurant que l’important pour un gouvernement est d’avoir un plan pour éradiquer la pauvreté indépendamment de son appartenance partisane.
Rappelons que lors de leur première rencontre, Karoui avait assuré que Mechichi était une personne intelligente qui ne reproduira pas les erreurs du gouvernement précédent [Celui d’Elyes Fakhfakh, NDLR].
Nabil Karoui avait, également, précisé qu’il ne s’opposait pas à l’adhésion d’aucune partie à la prochaine composition gouvernementale jugeant que la minorité n’a pas le droit d’imposer ses positions sur la majorité, selon ses dires.
Notons que le chef du gouvernement de gestion des affaires courantes, Elyes Fakhfakh était contre l’élargissement de la coalition gouvernementale et l’inclusion de Qalb Tounes.
Un appel lancé -à maintes reprises- par Ennahdha et rejeté par Fakhfakh qui avait dès le début (lors de la formation du gouvernement) écarté le parti de Nabil Karoui des négociations autour de la constitution gouvernementale vu que son programme ne correspondait pas aux priorités des Tunisiens.
Le chef du gouvernement désigné et ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de gestion des affaires courantes d’Elyes Fakhfakh a annoncé, le 10 août courant, la formation d’un gouvernement de compétences indépendantes écartant, ainsi, les partis politiques.
Toutefois, les négociations autour de la constitution du prochain gouvernement se poursuivront avec les partis autour des priorités économiques et sociales des Tunisiens.

Lire aussi :

Mechichi : Le prochain gouvernement sera celui de compétences indépendantes par excellence
Qalb Tounes pour un gouvernement d’union nationale

Lire aussi
commentaires
Loading...