POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Pour Abdelhamid Jelassi, le gouvernement de Mechichi est un gouvernement de la peur

L’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi est revenu sur l’annonce du chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi de constituer un gouvernement de compétences non partisanes.
Dans un statut Facebook publié en ce lundi 10 août 2020 extrait d’une précédente réflexion, Jelassi a mis en garde contre l’éventualité de dévier vers un gouvernement du président transférant, ainsi, le pouvoir à Carthage au lieu de la Kasbah et de Bardo, selon ses dires.
Jelassi a, par ailleurs, assuré que le meilleur gouvernement était celui qui représentait les partis politiques au Parlement.
Dans sa réflexion, Jelassi a considéré que Mechichi allait opter pour un gouvernement non partisan compromettant, ainsi, les actions politique et partisane. Un gouvernement en faveur duquel le Parlement voterait afin d’éviter des élections législatives anticipées.
« Le gouvernement de la peur sera orphelin et sans soutien. Il ne pourra pas relever les défis auxquels fait face la Tunisie ni la colère du prochain automne. Ce sera, encore une fois, un gouvernement qui retarde la crise ou bien un gouvernement de fin de session », peut-on lire dans ce statut.
Rappelons que le chef du gouvernement désigné et ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de gestion des affaires courantes d’Elyes Fakhfakh a annoncé, plus tôt aujourd’hui, la formation d’un gouvernement de compétences indépendantes écartant, ainsi, les partis politiques.
Toutefois, les négociations autour de la constitution du prochain gouvernement se poursuivront avec les partis autour des priorités économiques et sociales des Tunisiens.

Lire aussi :

Laârayedh: « Un gouvernement sans l’appui des partis politiques ne durera pas longtemps »

Lire aussi
commentaires
Loading...