POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Plainte pour annuler l’arrêté autorisant l’emballage du ciment dans du plastique

Ciment

Une plainte vient d’être officiellement portée auprès du Tribunal Administratif appelant à l’annulation de la décision ministérielle (Ministères de l’Industrie et du Commerce) autorisant l’usage des sacs en plastique lors de l’emballage du ciment. La partie plaignante n’est autre que la Société Tunisienne Industrielle du Papier et du Carton (SOTIPAPIER), l’une des plus importantes sociétés productrices du papier Kraft en Tunisie. Selon l’avocat de la société Me Ahmed Ben Hassana qui s’exprimait sur les ondes d’Express FM, cette décision qui entraînera la production annuelle de pas moins de 150 millions sacs en plastique aura un impact désastreux sur l’Environnement d’autant plus que les autorités tunisiennes ne prévoient pas un système de collecte et de recyclage efficace.

Il ajoute que cette mesure est contraire aux dispositions de la constitution tunisienne et aux textes de loi en vigueur garantissant les droits des citoyens à un environnement sain.

Il convient de rappeler que le ministre de l’Industrie et des PME et le Ministre du Commerce ont signé récemment l’arrêté autorisant aux producteurs du ciment d’emballer, selon la demande du marché, leurs produits dans des sacs en kraft ou en polypropylène. Cet arrêté qui a été rendu public dans  le Journal officiel de la République tunisienne (JORT) le 14 août dernier  a créé la polémique et a suscité l’ire des activistes de la société civile qui ont considéré que cette mesure ne fera qu’aggraver la situation écologique en Tunisie.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...