Nouveau rebondissement dans l’affaire des possibles conflits d’intérêts d’Elyes Fakhfakh

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises au sujet de l’affaire des soupçons de conflits d’intérêts dans lesquels le Chef du gouvernement démissionnaire, Elyes Fakhfakh, serait impliqué. On apprend, ce lundi 3 août 2020, que la société Vivan va déposer, via son avocat, une plainte contre Chawki Tabib, président de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC).
La plainte sera déposée auprès du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Tunis. Le secrétaire général de l’INLUC, Anouar Ben Hassen, est également visé. La plainte sera déposée pour « faux et usage de faux, fausse identité, divulgation de secrets d’instructions et contrefaçons de document » selon un communiqué de la société VIVAN.
Elyes Fakhfakh, rappelons-le, détient 66% des parts de la société en question. Dans l’attente de la réaction de l’INLUCC.

Lire aussi
commentaires
Loading...