Le Stade Olympique rebaptisé Hamadi Agrebi: le Maire de Radès exprime son mécontentement

Le Maire de Radès, Jaouhar Sammari, a exprimé ce dimanche 23 août 2020 son étonnement face à la décision du Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh de rebaptiser le Stade Olympique de Radès au nom de la légende du football tunisien, Feu Hamadi Agrebi. S’exprimant sur les ondes de Shems Fm, Sammari a assuré qu’il refuse catégoriquement toute manipulation politique de l’affaire, selon ses dires. Il a ajouté que le Conseil Municipal de la ville de Radès tiendra demain lundi 24 août 2020 une réunion exceptionnelle au cours de laquelle les conseillers municipaux aborderont cette question de point de vue juridique. L’élu Nahdhaoui a ajouté que les autorités municipales exprimeront leur accord au cas où cette décision n’est pas contraire aux textes de loi en vigueur.

Notons que le décret loi numéro 613-2019 datant du 12 juillet 2019, interdit de baptiser des lieux ou des monuments aux noms de personnes défuntes, avant trois ans de la date de leur décès, sauf si elles sont mortes en martyrs.

Le chef du gouvernement de gestion des Affaires Courantes, Elyes Fakhfakh, avait annoncé samedi 22 août 2020 que le stade olympique de Radès a été officiellement rebaptisé du nom de Hamadi Agrebi, décédé vendredi à l’âge de 69 ans après un long combat contre la maladie. Elyes Fakhfakh qui s’exprimait en marge de la cérémonie funéraire organisée au stade Taieb Mhiri à Sfax a précisé que cette décision a été prise après consultation de la commission de la cité olympique de Radès et du président de la République Kais Saied.

Lire aussi: Officiel: Le Stade Olympique de Radès baptisé « Hamadi Agrebi »

 

Lire aussi
commentaires
Loading...