POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La riposte de Chawki Tabib aux accusations de la société d’Elyes Fakhfakh

Accusé de « faux et usage de faux » – et bien d’autres – par la société Vivan, le président de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC), Chawki Tabib, est revenu à la charge ce mardi 4 août 2020. Intervenant dans Houna Shems, il a catégoriquement rejeté les accusations de la société – détenue à 66% par le Chef du gouvernement démissionnaire, Elyes Fakhfakh -. Chawki Tabib dénonce, dans ce contexte, des propos « mensongers » et « illusoires », portant atteinte à un agent public.
De ce fait, le président de l’INLUCC a assuré qu’il va porter plainte contre la société Vivan pour ses accusations. « Il ne s’agit que d’une ruse de la part de la société en vue d’attirer l’attention », a-t-il lancé.
La société, à titre de rappel, a annoncé son intention de poursuivre Chawki Tabib et le secrétaire général de l’INLUCC, Anouar Ben Hassen, pour « faux et usage de faux, fausse identité, divulgation de secrets d’instructions et contrefaçons de document ». Nul doute que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises concernant l’affaire de soupçon de conflits d’intérêts dans lesquels Elyes Fakhfakh serait impliqué.

Sur le même sujet :
Nouveau rebondissement dans l’affaire des possibles conflits d’intérêts d’Elyes Fakhfakh

Lire aussi
commentaires
Loading...