POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La nouvelle année universitaire démarrera entre le 1er et le 28 septembre

Le Conseil des universités a décidé d’inaugurer l’année universitaire 2020-2021 pendant la période allant du 1er au 28 septembre 2020 dans le cadre de mesures sanitaires strictes se rapportant à la prévention contre le COVID-19.
Dans un communiqué publié lundi 10 août, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique annonce que le Conseil des universités a approuvé, lors d’une réunion tenue à la fin de la semaine dernière la conclusion de la session de rattrapage de l’année universitaire 2019-2020 avant le début des cours, pour les établissements qui n’ont pas encore terminé la saison universitaire, à condition que chaque établissement universitaire s’engage Informer les étudiants du calendrier de retour avant le 15 août 2020 au plus tard.
Le ministère s’est par ailleurs engagé à fournir toutes les exigences pour prévenir contre le nouveau coronavirus en procédant à la stérilisation de tous les espaces universitaires.
*Heures supplémentaires: un plafond de 4 heures par semaine
Sur un autre plan, le Conseil des universités a appelé à l’adoption de techniques d’apprentissage à distance dans la limite de 20% du contenu éducatif afin de réduire la surpopulation des espaces universitaires, et ce conformément aux textes juridiques régissant le secteur, recommandant, en coordination avec toutes les parties intervenantes d’assurer un retour universitaire sûr pour tous les membres de la famille universitaire.
Dans un autre contexte, le même Conseil a décidé de rationaliser la gestion du format et de la composition des équipes enseignantes, et de réduire les fonds pour les heures supplémentaires et les contrats, annonçant sa détermination de fixer un plafond pour les heures supplémentaires à quatre heures par semaine au maximum pour chaque enseignant, à l’exception de quelques rares spécialités.
Enfin, en coordination avec les services de la fonction publique, le ministère procédera à l’augmentation du salaire mensuel des enseignants contractuels, et leur permettra d’obtenir des contrats de deux ans avec la possibilité de prolonger la durée du contrat de 3 à 4 ans pour les universités des régions de l’intérieur du pays.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...