POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Karoui : Mechichi ne reproduira pas les erreurs du gouvernement précédent

Le président de Qalb Tounes, Nabil Karoui, s’est entretenu, en ce lundi 3 août 2020 à Dar Dhiafa à Carthage, avec le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi dans le cadre des concertations autour de la formation du nouveau gouvernement.
Dans une déclaration aux médias en marge de cette entrevue, Karoui a assuré que Mechichi était une personne intelligente qui ne reproduira pas les erreurs du gouvernement précédent [Celui d’Elyes Fakhfakh, NDLR].
Nabil Karoui a, également, précisé qu’il ne s’opposait pas à l’adhésion d’aucune partie à la prochaine composition gouvernementale jugeant que la minorité n’a pas le droit d’imposer ses positions sur la majorité, selon ses dires.
Notons que le chef du gouvernement de gestion des affaires courantes, Elyes Fakhfakh était contre l’élargissement de la coalition gouvernementale et l’inclusion de Qalb Tounes.
Un appel lancé -à maintes reprises- par Ennahdha et rejeté par Fakhfakh qui avait dès le début (lors de la formation du gouvernement) écarté le parti de Nabil Karoui des négociations autour de la constitution gouvernementale vu que son programme ne correspondait pas aux priorités des Tunisiens.
Rappelons que le président de la République, Kaïs Saïed a chargé, samedi 25 juillet, Hichem Mechichi pour former le nouveau gouvernement succédant, ainsi, à Elyes Fakhfakh qui avait démissionné le 15 juillet dernier.
Signalons aussi que cette démission a précédé, selon Saïed, le dépôt de la motion de retrait de confiance à Fakhfakh, le même jour, au bureau de l’Assemblée et qui contient 105 signatures.
Des signatures appartenant essentiellement aux députés d’Ennahdha, de Qalb Tounes, de la Coalition Al Karama, d’Al Mostakbal ainsi que de quelques élus indépendants dont l’ex-élu Tahya Tounes et ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid.
A la suite de sa démission, Elyes Fakhfakh  avait limogé des ministres nahdhaouis dont Abdellatif Mekki, Lotfi Zitoun et Anouar Maârouf. La révocation la plus récente est celle du ministre des Affaires étrangères, Noureddine Erray, évincé le 24 juillet 2020.

Lire aussi :

Hichem Mechichi chargé de former le nouveau gouvernement
Fakhfakh, Makhlouf, Ayari, Adnen Mansri : les réactions à la désignation de Hichem Mechichi par Kaïs Saïed
(Vidéo) La première déclaration de Hichem Mechichi, Chef du gouvernement désigné par Kaïs Saïed
Khemiri : Les ministres limogés d’Ennahdha pourraient revenir au gouvernement
Lourimi : Ennahdha a l’intention de participer au gouvernement Mechichi
Ennahdha appelle Mechichi à élargir les concertations gouvernementales
Mohsen Marzouk appelle à instaurer un gouvernement non partisan
Slim Azzabi appelle à un gouvernement de compétences non partisanes
Lotfi Mraihi appelle à un casting pour choisir le prochain chef du gouvernement
Ahmed Néjib Chebbi prône la constitution d’un gouvernement restreint
Ghazi Chaouachi : Non à un gouvernement de technocrates !
Tarek Cherif pour un gouvernement de technocrates restreint
Ahmed Karam discute de la stabilité gouvernementale avec Hichem Mechichi
Abbou : Non à l’extorsion de l’Etat !

Lire aussi
commentaires
Loading...