Gouvernement : pourquoi pas une femme à la tête de la diplomatie, de l’Intérieur ou de la défense ?

Nous sommes en pleine concertations sur la formation d’un nouveau gouvernement. Hichem Mechichi, Chef du gouvernement désigné, veut opter pour un gouvernement de compétences. Quant aux partis politiques, notamment Ennahdha, c’est plutôt vers un gouvernement politique qui « respecte l’équilibre parlementaire » que l’on tend. Et si l’on parlait un peu de la question de la parité femme-homme ? Depuis 2011, aucune équipe gouvernementale ne l’a respectée.
Récemment, l’ancien Chef du gouvernement malheureux, Habib Jemli, s’est grillé lui-même en annonçant un gouvernement paritaire à plus de 40%. Or, en réalité, il n’y en avait même pas 20%, d’autant plus que son équipe n’est pas passée devant l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple). Quant au Chef du gouvernement d’expédition des affaires courantes, Elyes Fakhfakh, il a promis de garantir l’égalité femme-homme au sein de son équipe mais, une fois encore, ce n’est pas ce qu’on a vu.
Et si Hichem Mechichi nommait des femmes compétentes à la tête des ministères régaliens ? Pourquoi pas une femme ministre de la Défense, de l’Intérieur ou des Affaires Étrangères ? Est-ce trop demander ? Si l’on place des femmes dans de tels départements ministériels, c’est surtout parce qu’elles sont compétentes et non parce qu’elles sont des femmes.
Il serait temps de donner, enfin, aux femmes l’opportunité d’accéder aux postes de décisions et aux grands portefeuilles ministériels. Hichem Mechichi osera-t-il franchir le pas ?

Lire aussi
commentaires
Loading...