POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

El Mourouj 5 : une avocate violemment agressée par un chef de la police

Le ton est monté, semble-t-il, au poste de police d’El Mourouj 5 ce mardi 4 août 2020. Nesrine Karneh, avocate, a assuré qu’elle a été violemment agressée par le chef du poste et son adjoint au sein du bâtiment. S’exprimant sur Mosaïque FM, elle a affirmé que l’incident a eu lieu alors qu’elle accompagnait un client. « J’ai discuté, avec le chef de la police, au sujet du manque de respect des procédures d’audition de mon client. C’est alors que le chef de la police a préféré me renvoyer de son bureau, tout en me menaçant de m’arrêter », a-t-elle confié.
Pis encore : l’avocate assure avoir été traînée de force. Son téléphone a été confisqué lorsqu’elle a tenté de filmer la scène. « J’ai été séquestrée et frappée au niveau de la tête. Le chef de la police m’a poussée contre le mur avec l’un de ses agents. De plus, le même chef m’a confisquée ma carte professionnelle. Si l’un des agents n’était pas intervenu, la situation aurait empiré », a encore expliqué l’avocate qui, selon les informations disponibles, fait actuellement l’objet d’examens médicaux à l’hôpital pour déterminer s’il y a eu un traumatisme crânien.
Dans l’attente de la réaction du ministère de l’Intérieur.

Lire aussi
commentaires
Loading...