POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Égalité successorale : Hamadi Jebali salue la position de Kaïs Saïed

L’ancien chef du gouvernement et leader d’Ennahdha, Hamadi Jebali a salué la position du président de la République, Kaïs Saïed quant à l’égalité successorale.
Invité de Jawhara FM en ce vendredi 14 août 2020, Jebali a précisé que par cette position qui s’oppose clairement à l’égalité successorale, Kaïs a effectué un pas positif.
Saïed ayant assuré, hier jeudi à l’occasion de la Fête de la Femme, que le texte coranique était clair et qu’l n’était pas sujet à interprétation en ce qui concerne l’égalité dans l’héritage.
Dans son allocution prononcée à cette occasion du palais de Carthage, le chef de l’Etat avait évoqué la notion d’équité plutôt que d’égalité affirmant que la priorité était d’instaurer une réelle égalité entre la femme et l’homme en matière de droits économiques et sociaux.
Et d’ajouter que les règles régissant l’héritage en Islam étaient basées sur la justice et l’équité plutôt que sur l’égalité formelle qui n’est pas, quant à elle, fondée sur la justice.
Deux ans auparavant, le chef de l’Etat défunt, Béji Caïd Essebsi avait souligné que l’égalité successorale, un point phare du rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe) présidée par l’ancienne élue, Bochra Belhaj Hmida, sera soumis au Parlement en tant que projet de loi.
Toutefois, le choix revient toujours à l’héritière. Elle peut, de ce fait, renoncer à cette égalité en présence de référentiel religieux.

Lire aussi :

Saïed: « La lutte pour l’héritage est un conflit injuste et guère innocent »

Lire aussi
commentaires
Loading...