POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Dr Ben Khelil: « Il n’y a pas encore une deuxième vague en Tunisie »

Le membre de la commission scientifique de lutte contre le coronavirus, Dr Jalila Ben Khelil, a estimé lundi 10 août que la Tunisie n’a pas encore enregistré l’émergence d’une deuxième vague du nouveau coronavirus au vu de l’absence d’infections localisées à grande échelle et de clusters, rapporte l’agence TAP relayée par Diwan FM.
Ben Khelil a ajouté que la Tunisie a récemment assisté à l’émergence d’épisodes d’infection locale au gouvernorat de Kairouan où le nombre total de cas confirmés du nouveau coronavirus a atteint 30 infections locales, indiquant que les équipes médicales ont récemment commencé à effectuer 2500 analyses de laboratoire au profit des habitants de la région dans le cadre du dépistage à grande échelle de la maladie.
Les autorités médicales ont réservé six centres pour effectuer des analyses pour les citoyens de Kairouan qui se plaignent de l’apparition de symptômes d’infection par le coronavirus et pour ceux en contact avec les personnes infectées, rapporte Dr Ben Khelil, relevant que la situation sanitaire actuelle nécessite de prendre le plus haut degré de vigilance dans la prévention des maladies.
Elle a par ailleurs indiqué que la découverte de centres d’infection locale nécessite l’activation de l’application du protocole de santé dans tous les secteurs, appelant à un engagement à porter des masques par les citoyens dans l’espace public et dans les commerces et établissements publics.
Le membre de la commission a averti que le fait qu’un certain nombre de citoyens qui abandonnent les masques dès qu’ils pénètrent dans l’espace des établissements publics lesquels imposent pourtant leur port, comporte des risques réels, soulignant qu’il est nécessaire de se laver les mains en permanence avec l’application de la distanciation physique.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...