POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Dès ce lundi, l’Italie va expulser les migrants tunisiens clandestins

A compter de ce lundi 10 août 2020, les autorités italiennes vont commencer à expulser des migrants tunisiens clandestins vers la Tunisie à bord de plusieurs bateaux. D’après l’AFP, on devrait compter, en moyenne, une navette hebdomadaire transportant 80 personnes. Le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, a indiqué, dans ce même contexte, qu’un travail est mené en vue de stopper les migrations clandestines à partir de la Tunisie. D’ailleurs, lors de sa visite attendue en Tunisie, il devrait conclure, selon lui, un accord avec les autorités tunisiennes sur la question migratoire.
Le même accord, selon le Chef de la diplomatie italienne, prévoit un volet sur le développement. Pour rappel, la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, a été reçue par le président de la République tunisienne, Kaïs Saïed, le 28 juillet 2020. C’était l’occasion d’aborder, une fois encore la brûlante question migratoire.
Malgré la trêve constatée durant la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19), l’Italie, comme les autres pays européens, est repartie à la charge en voulant, visiblement, durcir sa politique d’accueil et barrer la route aux nouveaux arrivants indésirables pour elle. Dans le temps, certaines rumeurs ont affirmé que l’Union Européenne (UE) voulait bâtir, sur le sol tunisien, un centre d’hébergement pour les migrants clandestins, chose que les autorités tunisiennes ont toujours démentie.

Lire aussi
commentaires
Loading...