POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

CREDIF : un 30ème anniversaire pour célébrer 3000 ans d’histoire de la Femme Tunisienne

Pour célébrer ses 30 ans d’existence, le Centre de recherches, d’études, de documentations et d’information sur la femme (CREDIF) a décidé, vendredi 7 août 2020, de célébrer les 3000 ans d’histoire de la Femme Tunisienne. La journée a été riche et mouvementée. Après tout, rien n’est trop beau pour nos chères Femmes. La Tunisie, sans elles, n’aurait pas pu atteindre de tels progrès à bien des égards, et ce dans tous les domaines.
Bref, pour la Directrice générale du CREDIF, Najla Allani, la célébration des 30 ans du Centre a été, entre-autres, l’occasion de rendre hommage à tous ceux qui ont travaillé au sein du CREDIF. D’ailleurs, confie-t-elle à Réalités Online, d’anciennes directrices générales de l’institution étaient présentes pour faire part de leur expérience. « Nous voulons, ainsi, instaurer la culture de la reconnaissance », a-t-elle assuré.
L’événement, poursuit Najla Allani, était aussi l’occasion de mettre en valeur les 3000 ans d’Histoire de la Femme tunisienne. Dans cette optique, un livre édité par le CREDIF a été présenté aux personnes présentes. C’est une invitation aux lecteurs pour les inciter à en découvrir davantage sur les Femmes tunisiennes.
Pas seulement : une exposition artistique a été organisée lors du 30ème anniversaire du CREDIF. « C’est un véritable voyage dans le monde des Femmes tunisiennes célèbres. D’un autre côté, dans le cadre des Lumières Féminines Tunisiennes, nous avons proposé une découverte de l’histoire des Droits de la Femme en Tunisie, en évoquant des personnalités telles qu’Elissa, Kehina, Aroua Al Kayraouania, Aziza Othmana ou encore Radhia Haddad. Toutes ces Femmes ont apporté un plus à l’histoire féminine. Il s’agit de valoriser leurs parcours, notamment aux yeux de la jeune génération à travers l’art et la culture », a encore expliqué la Directrice générale du CREDIF.
Qu’en est-il, par ailleurs, de l’accès des Femmes aux postes de décisions ? Selon Najla Allani, le CREDIF travaille justement sur ce point. D’ailleurs, à l’occasion de la Fête de la Femme de mars 2020, l’Académie Politique a été clôturée. « L’objectif était de renforcer les capacités des Femmes tunisiennes pour qu’elles puissent accéder aux postes de décisions », a encore déclaré la Directrice générale du CREDIF.

Lire aussi
commentaires
Loading...