POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Aïd Al Idha : hommage à ces Héros oubliés qui ont la main propre malgré nos déchets

L’Aïd Al Idha finalement célébré et terminé, la vie commence peu à peu à reprendre son cours normal. Vendredi 31 juillet 2020, malgré les consignes des autorités, c’est avec effroi – mais sans surprise – que des déchets organiques se sont entassés parfois à l’extérieur des bennes à ordures saturées. La journée a été caniculaire avec un soleil de plombs. Malgré ces conditions difficiles et l’inconscience de certains de nos concitoyens, les agents de la propreté n’ont pas ménagé leurs efforts pour garder nos quartiers propres.
L’odeur de chair brûlée, mélangée à d’autres « saveurs », était insoutenable. Mais une fois encore, les agents de la propreté ont travaillé sans relâche et continuent de le faire comme ils l’ont toujours fait. Ils ne seront jamais assez bien payés pour toute la besogne qu’ils sont en train d’accueillir chaque jour. N’oublions pas, non plus, que ce sont ces mêmes agents de la propreté qui ont mis leur vie en danger en pleine crise sanitaire pour ramasser nos ordures, malgré le risque d’attraper le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19).
Une sincère pensée et un hommage à ces Héros oubliés qui, malgré tout ce qu’ils ramassent comme déchets, ont les mains propres.

F. K

Lire aussi
commentaires
Loading...