Action de nettoyage sur la plage de Ghar Melh : une demi-tonne de déchets collectée

Crédit Photo: Mokdad Chaouachi

La militante écologique et fondatrice du mouvement « Pour une Tunisie Propre et Verte« , Camelia Mathlouthi, continue de sillonner, avec ses amis et ses élèves, les plages de la Tunisie pour y organiser des actions de nettoyage tout au long de l’année. C’est, aussi, une façon de sensibiliser les citoyens sur le rôle crucial qu’ils devraient incarner pour protéger leur pays qui suffoque, déjà, à cause de la pollution.

En effet, après plusieurs actions environnementales organisées à Gammarth, Ezzahra, la Marsa, Le Kram, Rafraf, etc, l’association « Pour une Tunisie Propre et Verte«  et ses partenaires, particulièrement « Al Biaa News«  et le « Club Marche Aquatique les Dauphins la Marsa« , ont choisi, jeudi 26 août 2020, de débarquer sur la plage de Ghar Melh qui ne cesse de gagner en notoriété grâce à ses eaux turquoises, son calme ainsi que ses agréables restaurants pieds dans l’eau. Le choix de cette plage n’était sans aucun doute le fruit du hasard. Les initiateurs de cette action étaient certains qu’une bonne partie des vacanciers ayant visité la région au cours de cet été ont laissé derrière eux des tonnes et des tonnes de déchets.

Armés de grands sacs et de seaux en plastique, de gants et posant leurs masques et chapeaux, une cinquantaine d’individus (dont des étrangers) venant de diverses régions de la capitale ont répondu présents à cette action de nettoyage dont le coup d’envoi a été donné dans la matinée, sous le soleil brûlant du fameux « Aoussou ».  Quelques heures plus tard, ils sont revenus au point de départ, les maillots mouillés, les visages suant mais souriant traduisant, ainsi, un sentiment de satisfaction. Ils ont accompli avec succès la mission qui leur a été confiée: Des centaines de kilos de déchets en plastique ont été déjà collectés.

Camelia Mathlouthi, Pour une Tunisie propre et verte

« Cette action de nettoyage organisée en coordination avec les autorités locales à Ghar Mleh et en partenariat avec le Club de la Marche aquatique de la Marsa et le journal Al Biaa News a vu la participation d’une cinquantaine d’individus dont des élèves, des enseignants, des activistes de la société civile et des représentants de médias locaux et nationaux. Nous avons pu collecter des centaines de kilos de déchets en plastique. L’importance de cette action ne réside pas uniquement dans le nettoyage de la plage mais plutôt dans la sensibilisation des vacanciers, qui sous leurs parasols, ont pu remarquer l’engagement de ces jeunes en faveur de l’environnement. Ils se sont sans aucun doute remis en question. En effet, l’objectif est de leur rappeler leur responsabilité vis-à-vis de l’environnement et, en particulier, des plages. C’est dans cette optique que nous avons placé cette action sous le thème « Gardez votre œil sur votre plage » #Keepaneyeonoursea  عينك_على_بحرك. Ainsi, nous nous adressons à eux en tant que premiers responsables et premiers défenseurs de leurs plages. », a expliqué Camelia Mathlouthi. Et d’ajouter : »nous souhaitons également attirer l’attention des autorités compétentes, à leur tête le ministère de l’Environnement, afin de les inciter à activer les textes de loi infligeant des amendes aux contrevenants. La pollution n’est pas moins dangereuse que la pandémie du Covid-19. L’impact sur la santé du citoyen est irréfutable. »

Notons que plusieurs activités ont été organisées en marge de cette action de nettoyage afin de réconforter les participants après une journée bien fatigante. Un cours d’aquagym a été assuré par des membres du Club Marche Aquatique les Dauphins la Marsa au cours duquel les participants s’en sont donné à cœur joie. De son coté, la jeune Selima Terres (18 ans) a fasciné les participants en leur offrant un mini spectacle musical pieds dans l’eau sous le thème « Tounes Alwen » au cours duquel elle a chanté pour la Tunisie, terre de paix et de tolérance. Et cerise sur le gâteau, la journée a été clôturée par un déjeuner débat et une douce baignade dans le somptueux espace « My Maldives« .

Hajer Ben Hassen

 Lire aussi: Ghar El Melh: Tunisiens et Américains, main dans la main, pour une plage propre

Lire aussi
commentaires
Loading...