Mourad Boudjellal a annoncé vendredi ne plus être partie prenante dans l’offre de rachat de l’Olympique de Marseille signée l’homme d’affaires franco-tunisien Mohamed Ajroudi, ancien président du Stade Gabésien.
S’il y a quelques semaines, ils prenaient le café dans un palace de la Côte d’Azur, ce n’est pas demain la veille que Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal feront la même chose dans l’espace présidentiel du Vélodrome à l’occasion d’un match de l’Olympique de Marseille. Au lendemain d’un nouveau communiqué de la banque d’affaires qui porte le projet de rachat de l’OM de Mohamed Ajroudi, l’ancien président du RC Toulon annonce qu’il tourne le dos à l’homme d’affaires franco-tunisien.
Mourad Boudjellal explique que cette histoire est devenue totalement grotesque, et que Frank McCourt ferait bien d’être plus agressif à l’encontre de Mohame Ajroudi et de ses communicants.
Dans un entretien accordé à RMC, l’ancien candidat à la présidence de l’Olympique de Marseille se déchaîne contre Mohamed Ajroudi et contre les différentes personnes qui assurent la communication de ce dernier dont Wingate. « Je tiens à dire que je n’ai absolument pas participé à tout ce qui s’est dit depuis un mois (…) J’ai trouvé cela d’une connerie absolue. Si quelqu’un vous dit qu’il refuse de vendre sa maison, on ne va pas lui faire une offre et lui envoyer un ultimatum. C’est totalement stupide. Un ultimatum, cela fonctionne uniquement quand quelqu’un est vendeur (…) Je trouve que Monsieur McCourt est gentil. Sans faire de secrets, je pense qu’il pourrait taper un petit peu. Je serais à sa place, je répondrais à ce genre de communiqués de façon beaucoup plus virulente. Pour qui se prennent-ils à parler comme cela aux gens depuis un mois? Je ne suis pas du tout en phase avec ces gens, je ne les connais pas. Le projet, tel qu’il est parti et vue la forme qu’il prend aujourd’hui, je m’en désolidarise totalement. Cela n’a rien à voir avec moi », prévient Mourad Boudjella, qui dit être en vacances et très bien vivre loin de ce projet de rachat de l’Olympique de Marseille désormais totalement surréaliste.
*Boudjellal « l’incompétent », le clan Ajroudi en furie
Réagissant aux propos de Mourad Boudjellal, les représentants de Mohamed Ajroudi ont cogné dur sur l’ancien patron du RC Toulon dans le dossier de la vente de l’OM.
Du côté de la banque d’affaires Wingate, on a répliqué sur le même ton aux propos de Mourad Boudjellal, histoire de ne pas en rester là suite aux accusations d’amateurisme dans cette opération de plus en plus nébuleuse.
« Je ne cherche pas à répondre à des attaques de gens aussi peu sérieux que Monsieur Boudjellal, mais j’ai malheureusement constaté que son incompétence en matière de process d’acquisition nous a fait perdre du temps en raison de sa recherche de reconnaissance médiatique pour servir ses propres intérêts. Heureusement que notre client a décidé d’écouter nos conseils et ceux de Marc Deschenaux en l’écartant des discussions confidentielles qui ne peuvent subir l’exubérance et la démesure », a prévenu, sur FootMercato, Stéphane Cohen, un des deux patrons de Wingate. Le feuilleton de la vente de l’Olympique de Marseille est en train de devenir pathétique, alors même que l’OM est à une semaine du début d’une saison excitante avec le retour en Ligue des champions. En mettant des barbelés dès le début du show Boudjellal-Ajroudi, Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud avaient visiblement bien compris que tout cela pouvait rapidement tourner au vinaigre.
(Foot01)
Lire aussi
commentaires
Loading...