POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Vote de la motion de destitution de Ghannouchi : Fares Blel nie toute pression faite par Qalb Tounes sur ses élus

Le député Qalb Tounes, Fares Blel a démenti les accusations lancées par l’élue démissionnaire du parti de Nabil Karoui, Lilia Bellil Mannaï en rapport avec la motion d’éviction de Rached Ghannouchi.
Des accusations selon lesquelles le bloc parlementaire de Qalb Tounes aurait fait pression sur ses membres pour voter contre le maintien de Ghannouchi à la tête du Parlement.
Dans un statut publié sur sa page Facebook ce soir du jeudi 30 juillet 2020, Blel a assuré que Qalb Tounes a « laissé ses membres voter librement et sans pression aucune » relevant qu’il avait voté en faveur de la motion de destitution. 19 élus parmi 27 constituant ce bloc ayant participé à l’opération de vote.
Lilia Bellil Mannaï avait, suite au rejet de la motion du retrait de confiance à Ghannouchi, annoncé sa démission de Qalb Tounes.
Il est à noter que l’élue sur la circonscription de France 1 avait voté contre le maintien de Rached Ghannouchi au perchoir de l’Assemblée et ce en dépit des pressions et du harcèlement dont elle a fait l’objet, selon ses dires.

Rappelons que Rached Ghannouchi a été maintenu au perchoir du Parlement lors de la séance plénière dédiée à l’examen de la motion de son éviction. Une motion votée par 97 députés n’atteignant pas, ainsi, les 109 voix requises afin qu’elle soit adoptée.
Notons que la motion de retrait de confiance à Ghannouchi a été déposée au bureau de l’Assemblée le 16 juillet courant. En effet, quatre blocs parlementaires ont convenu d’entamer les procédures de retrait de confiance à Ghannouchi.
Il s’agit du Bloc démocrate réunissant Attayar et le Mouvement Echaâb, du bloc de la Réforme nationale, du bloc national ainsi que du bloc de Tahya Tounes. Les élus du Parti destourien libre (PDL) ont, par ailleurs, rejoint les signataires de la motion d’éviction de Ghannouchi.

Lire aussi : 

(Vidéos) Tensions et cacophonie à l’ARP ce jeudi
Makhlouf présent malgré son boycott du vote à l’ARP : « le PDL pollue l’institution ! »
(Photos) Après son malaise, Samira Chaouachi de retour à l’ARP pour participer au vote
Moussi: Cette séance mènera au retrait de confiance à Ghanouchi
Jamila Ksiksi : « Rached Ghannouchi est un symbole de la transition démocratique »
Vote de confiance à l’ARP : début, enfin, du tri des bulletins après les accrochages entre députés
Rached Ghannouchi maintenu à la présidence de l’ARP
Moussi: Nous avons franchi un pas important, aujourd’hui, malgré « les traîtres »
Ghannouchi persiste et signe: je n’ai pas débarqué au parlement sur un char
Les détails sur le vote sur la motion de censure
Nasfi: certains élus n’ont pas tenu leurs promesses
(Vidéo) Entre « trahison » et « victoire » : les moments forts à l’ARP lors du vote de confiance
Ajbouni : Rached Ghannouchi a perdu sa légitimité à la tête du Parlement
Lotfi Zitoun appelle Ennahdha à revoir sa politique
Maintien de Ghannouchi au perchoir du Parlement : Ennahdha est le plus grand perdant selon Mohsen Marzouk

Lire aussi
commentaires
Loading...