POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Un général turc nommé gouverneur militaire de Tripoli ?

Général Yaşar Güler
Selon des sources concordantes,  lors de sa visite à Tripoli, le ministre turc de la Défense aurait fait signer au gouvernement d’entente nationale dirigé par Fayez El Sarraj, GNA, un accord de défense officialisant d’une certaine façon, le statut de protectorat turc sur tout l’ouest de la Libye.
Selon les mêmes sources, un Décret présidentiel turc aurait été même désigné le général Yasar Güler comme gouverneur militaire de Tripoli.
Les principaux articles de ce décret porteraient sur  l’accord de statut diplomatique à chacune des bases turques (Tripoli; Misrata; Watiya; Zouara; …), l’octroi de l’immunité diplomatique à tous les opérateurs et consultants civils et militaires turcs, un mandat exclusif donné à l’armée turque pour la protection du GNA à Tripoli, avec des pouvoirs exceptionnels de police et de justice militaire, la création d’une force militaire turque de réaction rapide destinée à protéger les entreprises turques sur tout le territoire du protectorat, la mise en place d’une police nationale turque avec toutes les prérogatives en matière de contrôles, d’interventions armées et de transmission des affaires pénales à la justice militaire turque.
 Il s’agirait également de la création d’une agence de renseignement militaire libyenne sous supervision turque et de l’accord des principes d’exclusivité, de souveraineté et d’ubiquité turques, sur tout le territoire du protectorat, pour toute intervention militaire.
Selon Adel Abdelkefi, analyste militaire proche du GNA, la visite du ministre turc de la Défense est en rapport direct avec la reprise des opérations militaires à Syrte précisant que l’échec des efforts politiques durant la période écoulée avec ce qu’il appelle les mercenaires de l’ANL pousse vars la reprise des opérations militaires.
Il a souligné par ailleurs que cette visite démontre avec clarté la finalisation de la coordination de l’opération militaire en plus de la poursuite des efforts pour le parachèvement des accords de défense et de formation, d’élévation du niveau de compétence des éléments armés du GNA et du développement de leur potentiel.
Il s’agit également de l’élévation du niveau de la coopération à travers l’activation de l’accord de sécurité militaire et d’échange d’informations, conclu entre Sarraj et Erdogan
Lire aussi
commentaires
Loading...