POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tunisie: enquête contre un policier soupçonné d’enrichissement illicite

L’instance Nationale de lutte contre la Corruption (INLUCC) a annoncé dans son rapport hebdomadaire datant du dimanche dernier, que le ministère public près le tribunal de première instance de Manouba a transféré un dossier de soupçons de corruption au tribunal de première instance de Tunis. La brigade régionale des affaires criminelles relevant de la direction de la police judiciaire d’El Gorjani s’est saisie de l’affaire. Selon les premiers éléments, cette affaire concerne un agent sécuritaire qui aurait exploité illégalement un véhicule appartenant à la direction générale de la sûreté nationale pour servir ses propres intérêts. En effet, le policier en question a fait du véhicule sécuritaire un moyen de transport des matériaux de construction, des ouvriers et de boissons alcooliques. Selon la même source, ce même agent sécuritaire fait l’objet de soupçons d’enrichissement illicite. En effet, il est propriétaire de plusieurs biens immobiliers dont la valeur ne correspond pas à ses revenus.

Les services du ministère de l’Intérieur ont, de leur coté, assuré que deux plaintes déposées à l’encontre du même agent ont été examinées. L’agent est accusé d’avoir tiré un profit personnel de son statut de fonctionnaire ainsi que de s’être approprié illégalement d’une voiture administrative à des fins personnelles.

Lire aussi: Blanchiment d’argent : deux hommes d’affaires impliqués dans le transfert de plus de 15 MDT

Lire aussi
commentaires
Loading...