Retrait de confiance à Rached Ghannouchi : des pressions sur des députés pour influencer le vote

Le déroulement de la séance plénière consacrée au retrait – ou pas – de la confiance à Rached Ghannouchi, président de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple), suscite bien des interrogations. Premier élément qui met la puce à l’oreille : elle va se tenir à huis clos.
Ce mardi 28 juillet 2020, les blocs parlementaires du Courant Démocratique, de la Réforme Nationale et de Tahya Tounes ont dénoncé les tentatives pour faire échouer la plénière en question. Ils ont également dénoncé les pressions exercées sur plusieurs députés afin de les pousser à influencer les votes. Dans ce contexte, les trois blocs parlementaires ont appelé au strict respect du règlement intérieur de l’ARP. Dans un communiqué commun, ils ont fait savoir ceci : « Nous mettons en garde contre les tentatives de faire échouer la séance plénière. Ces pressions, nous les dénonçons », lit-on dans le document.
La plénière consacrée au retrait de confiance à Rached Ghannouchi, rappelons-le, aura lieu le jeudi 30 juillet 2020, soit à la veille de l’Aïd Al Idha et peu avant le début des vacances parlementaires…

Lire aussi
commentaires
Loading...