POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Réserves en devises, cours du dinar : le point sur la situation du week-end

Les principaux indicateurs monétaires de la Tunisie se sont stabilisés malgré le contexte de la crise sanitaire. Toutefois, ils restent plutôt pesant sur l’économie tunisienne, notamment en ce qui concerne le cours du dinar. Tout d’abord, les réserves en devises ont atteint 133 jours d’importation à la date du 3 juillet 2020, soient 20,404 milliards de dinars selon les données publiées par la Banque Centrale de Tunisie (BCT).
En juillet 2019, le même indicateur affichait une moyenne de 87 jours d’importation, soient près de 15 milliards de dinars. Nous sommes, de ce fait, loin de ce seuil critique. Néanmoins, si les réserves en devises tunisiennes ont été renflouées ces dernières semaines, c’est surtout grâce aux dettes en devises contractées par le gouvernement en vue de faire face aux répercussions de la crise sanitaire. Il s’agit, donc, d’un court répit dont les conséquences risquent d’être lourdes. En effet, il faudra commencer, un jour ou l’autre, à rembourser ces dettes en devises… en devises.
Par ailleurs, sur le marché des changes, le cours du dinar face aux monnaies des principaux partenaires économiques de la Tunisie reste toujours aussi contraignant. A la date du 2 juillet 2020, on compte 3,21 dinars pour 1 euro et 2,85 dinars pour 1 dollar.
Reste, à présent, à attendre les chiffres sur l’inflation et sur le déficit commercial pour la période janvier – juin 2020. Chose que l’INS (Institut National des Statistiques) ne devrait sans doute pas tarder à aborder.

Lire aussi
commentaires
Loading...