Rahoui : Évincer Rached Ghannouchi est un devoir sacré !

Le député du Front populaire, Mongi Rahoui est revenu, dans un statut Facebook datant de ce vendredi 24 juillet 2020, sur la motion de retrait de confiance au chef du Parlement et président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi.
Rahoui a, en effet estimé que la fixation d’une date pour l’examen de la motion en question était une première victoire malgré les difficultés relatives à l’affaire.
L’élu démissionnaire du Bloc démocrate a, par ailleurs, considéré que la destitution de Ghannouchi marquera le début d’un meilleur avenir.
Dans ce sens, il a exhorté toutes les forces démocrates et progressistes à accomplir la mission, selon ses dires, jugeant que cette éviction était un devoir sacré.

Rappelons qu’il a été décidé, lors de la réunion dédiée à l’examen de la motion de destitution de Ghannouchi tenue aujourd’hui, de fixer la date de la séance plénière en question au 30 juillet 2020.
Notons que la motion de retrait de confiance à Ghannouchi a été déposée au bureau de l’Assemblée plus tôt aujourd’hui. Ainsi la motion sera examinée en plénière. 109 voix sont requises afin qu’elle soit adoptée.
Outre les 73 signatures déjà réunies, plusieurs autres députés ont exprimé leur accord sur l’éviction de Ghannouchi.
Rappelons que le porte-parole d’Attayar, Mohamed Ammar avait annoncé que quatre blocs parlementaires ont convenu d’entamer les procédures de retrait de confiance à Rached Ghannouchi.
Il s’agit, en effet, du Bloc démocrate réunissant Attayar et le Mouvement Echaâb, du bloc de la Réforme nationale, du bloc national ainsi que du bloc de Tahya Tounes. Les élus du Parti destourien libre (PDL) ont, par ailleurs, rejoint les signataires de la motion d’éviction de Ghannouchi.
De son côté, Hichem Ajbouni, chef du Bloc démocrate, a assuré qu’Attayar poursuivra sa démarche de retrait de confiance à Rached Ghannouchi qui, selon l’élu du parti de Mohamed Abbou, continuera dans sa gestion catastrophique du Parlement et ne changera pas sa politique quant aux dépassements commis au sein du Parlement.
Ajbouni a, par ailleurs, rappelé que son parti avait pris la décision de retirer la confiance à Ghannouchi depuis plus de six semaines.
Toutefois, il s’est rétracté afin de préserver une certaine stabilité politique, selon Ajbouni.

Lire aussi :

Retrait de confiance à Ghanouchi: Le bureau du Parlement reporte son verdict
Nabil Hajji: « Des manigances pour faire échouer la motion de retrait de confiance à Ghannouchi »
Rached Ghanouchi accepte le renouvellement de confiance
Retrait de la confiance de Cheikh Rached Ghannouchi : presque fait !
Haykel Mekki: « La motion de retrait de confiance à Ghannouchi a dépassé 73 signatures »
PDL: un sit-in à l’ARP pour collecter les signatures et retirer la confiance à Ghannouchi (Vidéo)
Moussi : Ghannouchi ne présidera plus aucune plénière !
Abir Moussi : « Ghannouchi a trahi la Tunisie ! »
Leurs signatures rejetées, les élus PDL soutiennent toujours l’éviction de Rached Ghannouchi
Destitution de Ghannouchi : Imed Ouled Jebril dément Abdellatif Aloui

Lire aussi
commentaires
Loading...