Protestation du bloc national contre la présidence de l’ARP

Le bloc national de l’Assemblée des représentants du peuple a adressé une protestation au président de l’ARP à la suite «d’une violation des droits de ses membres concernant la composition des commissions», indique jeudi 2 juillet l’agence TAP relayée par Express FM.
La protestation a été formulée après que la membre de la Commission des droits et libertés, Maryam Laghmani (Bloc national) ait été empêchée de participer aux travaux de la commission en charge de l’examen du projet de loi sur l’organisation de la haute autorité de la communication audiovisuelle (HAICA), lui refusant le droit de vote et la remplaçant par un député de Qalb Tounes dans un sujet intéressant directement le président de ce parti, Nabil Karoui.
Le bloc national considère cette interdiction comme « une violation de la présidence de l’ARP contre le droit d’un député d’exercer son rôle, et une violation du règlement intérieur du parlement », soulignant l’existence de « soupçons de collusion, de corruption et de conflits d’intérêts ».
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...