POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Pour lutter contre l’absentéisme, le Parlement amende son règlement intérieur

La commission du règlement intérieur, de l’immunité, des lois parlementaires et des lois électorales a approuvé, en ce mercredi 8 juillet 2020, l’amendement de l’article 26 du règlement intérieur de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).
Un article relatif à l’absence des députés des séances plénières et des travaux des commissions parlementaires où il est interdit aux élus de s’absenter sans préavis.

«Le Président de l’Assemblée peut accorder à un membre une autorisation d’absence pour une durée déterminée. Les absences pour des durées indéterminées ne sont autorisées que pour les congés de maladie.
Si l’absence non justifiée dépasse, au cours du même mois, trois jours de travail complets à des séances plénières relatives à des votes, ou six absences successives des travaux des commissions au cours d’un même mois, le Bureau doit décider une retenue sur les indemnités, proportionnellement à la durée de l’absence. La liste des jours retenus sera publiée sur le site électronique de l’Assemblée.
Le Bureau de l’Assemblée doit publier sur le site électronique de l’Assemblée la liste préliminaire des députés présents aux séances plénières et aux commissions dans un délai ne dépassant pas trois jours ouvrables après la fin de la séance ; la liste précise si l’absence était justifiée ou pas. Chaque député a le droit de faire opposition dans un délai d’une semaine à compter de la date de publication de la liste préliminaire», ainsi dispose l’article 26.

La nouvelle version a réduit, de ce fait, le nombre des absences non justifiées autorisées aux plénières à deux au lieu de trois aussi bien qu’à trois absences successives au lieu de six des travaux des commissions en un mois. Chaque absence sera sanctionnée par une retenue sur les indemnités des membres de l’ARP.
Notons que selon Bawsala, les élus Abderrazak Aouidet (Bloc démocrate), Noureddine Bhiri (Ennahdha), Samira Chaouachi (Qalb Tounes), Abdallah Hrizi (Ennahdha) Abir Moussi (PDL) et Hassouna Nasfi (Bloc de la Réforme nationale) sont les plus assidus avec un taux de présence de 100% lors des réunions parlementaires.
Mohamed Kamel Hamzaoui (Tahya Tounes), Maher Medhioub (Ennahdha) et Khaled Kassouma (Bloc national et ancien Qalb Tounes) sont les plus absentéiste avec respectivement 21,21% de taux de présence et un taux d’absence justifié de 12,12%, 39,39% de taux de présence et un taux d’absence justifié de 45,45% et 42,42% de taux de présence et un taux d’absence justifié de 24,24%.

Lire aussi
commentaires
Loading...