POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Officiel: la Kasbah confirme le limogeage d’Elyes Mnakbi et précise

La présidence du gouvernement a réagi officiellement à la polémique liée au limogeage du PDG de la compagnie aérienne nationale Tunisair, Elyes Mnakbi. Dans un communiqué rendu public ce mercredi 8 juillet 2020, la Kasbah a précisé que Tunisair est une institution publique rattachée au ministère du Transport et de la Logistique. Il s’agit d’une société anonyme dont plus de 50% des actions sont détenues par l’Etat. Elle est gérée (gestion, désignation des membres du Conseil d’Administration etc) conformément aux dispositions de la Loi n°89-9 du 1er février 1989 relative aux participations, entreprises et établissements publics ainsi qu’au code des sociétés commerciales.

Le communiqué a, dans ce contexte, précisé que le PDG de Tunisair est également le président de son Conseil d’Administration et est élu par les membres du Conseil. Il représente généralement les plus grands actionnaires et ce, contrairement à certaines institutions publiques dont la gestion et la nomination de leurs PDG sont effectuées en fonction d’un décret gouvernemental.

La présidence du gouvernement a précisé que la désignation des gestionnaires représentant l’Etat tunisien au sein du Conseil d’Administration de Tunisair relève de la compétence du ministre de tutelle sectorielle sur proposition des ministres représentant l’Etat au sein du même conseil et ce, conformément à la loi fondamentale de la compagnie aérienne.

Le même communiqué a ajouté que dans le cadre de la gouvernance de la gestion de l’institution, il a été décidé de séparer les taches du Conseil d’Administration et celles attribuées au Directeur Général.

Par ailleurs, le communiqué a précisé qu’en attendant la désignation d’une personnalité à la tête du Conseil d’Administration et de la Direction Générale de Tunisair, il a été décidé de charger le représentant du ministère du Transport et de la Logistique d’assurer la gestion de la compagnie de façon provisoire conformément aux dispositions du code des sociétés commerciales et ce, après accord de la présidence du gouvernement.

Lire aussi: Le ministère du Transport porte plainte contre Elyes Mnakbi ?

Lire aussi
commentaires
Loading...