POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Nominations et limogeages par le gouvernement sortant : Ennahdha dénonce un règlement de compte

Dans un communiqué publié dans la matinée de ce jeudi 16 juillet 2020 et signé par Cheikh Rached Ghannouchi, Ennahdha a finalement réagi à la démission d’Elyes Fakhfakh de la présidence du gouvernement et au limogeage des ministres nahdhaouis du gouvernement.
Le parti a fermement dénoncé le limogeage de ses ministres, considérant qu’il s’agit d’une atteinte aux institutions de l’État, à l’intérêt de la nation et au service public, notamment la santé. Dans ce même contexte, Ennahdha a mis en garde le Chef du gouvernement sortant contre les règlements de compte à travers les nominations et les limogeages au sein de l’administration. « Il faut que le gouvernement d’expédition des affaires courantes évite d’inonder l’administration par des nominations et des limogeages dans le cadre d’un règlement de compte, et ce dans l’objectif de garantir la continuité du service public », lit-on dans le communiqué d’Ennahdha.
A présent, selon le parti islamiste, il s’agit d’entamer des concertations en vue de former un gouvernement capable d’incarner l’union nationale selon Ennahdha.
Le Chef du gouvernement, rappelons-le, a présenté sa démission mercredi 16 juillet 2020, visiblement à la demande du président de la République, Kaïs Saïed. C’est, sans doute, une façon pour ce dernier de devancer Cheikh Rached Ghannouchi dans cette lutte des pouvoirs.

Lire aussi
commentaires
Loading...