Nabil Hajji: « Des manigances pour faire échouer la motion de retrait de confiance à Ghannouchi »

Le député du Bloc démocratique Nabil Hajji a révélé que les membres de son bloc ont décidé de se retirer de la réunion du bureau de l’assemblée des représentants du peuple, ce jeudi 23 juillet pour protester contre l’insistance des membres d’autres blocs, à l’instar d’Ennahdha et Qalb Tounes pour exiger que la liste des 16 membres du Parti destourien libre soit jointe à celle de retrait de confiance à Ghannouchi signée par 73 députés.
« Au début, il y a eu des tentatives pour discréditer l’authenticité des signatures de Kamal Hamzaoui et Mongi Rahoui, raconte Hajji. On nous a demandé comment Rahoui pouvait signer un document alors qu’il se trouvait à l’hôpital. On a dû comparer les signatures une à une. Ensuite, on a prétendu que notre motion est invalidée parce qu’il n’y avait pas en préambule de notre demande la mention: « A Monsieur le président de l’ARP ». Last but not least, ils se sont obstinés à vouloir joindre les 16 signatures du PDL aux 73 des autres partis qui réclament le départ du Cheikh islamiste. Au fond, ils ont cherché par tous les moyens, juridiques et politiques pour faire annuler notre motion. On connait parfaitement leurs pages et leurs « mouches bleues ». Nous sommes également habitués à leurs viles manoeuvres et manières sales pour faire échouer notre action », conclut le dirigeant du courant démocrate.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...