Mekki: La motion n’aboutira pas au retrait de confiance à Ghanouchi

L’ancien ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a commenté, ce mercredi 29 juillet 2020, la motion de censure contre le président de l’ARP, Rached Ghanouchi, par le biais d’un post publié sur Facebook.

En effet, Mekki juge que cette motion ne débouchera pas sur le retrait de confiance à Rached Ghanouchi. De surcroît, il a affirmé que la destitution de Ghanouchi risque d’envenimer le climat des conflits et que les positions politiques ne doivent pas être fondées sur des réactions mais sur des décisions rationnelles.

Il a, également, indiqué que plusieurs députés bâtissent leurs positions sur des jugements subjectifs.

Rappelons que la séance consacrée à l’examen de la motion de retrait de confiance à Ghanouchi sera confidentielle et se déroulera à huis-clos, jeudi 30 juillet, à partir de 9h du matin.

Lire aussi: La séance de retrait de confiance à Ghanouchi sera confidentielle

Lire aussi: Rached Ghanouchi accepte le renouvellement de confiance

Lire aussi
commentaires
Loading...