POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les internautes soutiennent Emna Chargui

L’annonce de la peine de prison infligée à la blogueuse Emna Chargui qui a partagé, au mois de mai, un texte ironique intitulé « Sourate Corona »  a, très vite, enflammé la toile.

En effet, la troisième chambre correctionnelle auprès du tribunal de Première instance de Tunis a rendu, ce mardi 14 juillet 2020, son verdict et condamné la jeune blogueuse à 6 mois de prison ferme et une amende de 2000 dinars.

Outrés, les internautes ont, très vite, réagi à cette nouvelle en partageant le même texte qui est à l’origine de cette peine et exprimé leur frustration à l’égard de cette sanction incohérente, selon eux, avec la liberté d’expression. Les internautes soutiennent, ainsi, la blogueuse en défiant les autorités.

Lire aussi: Blasphème : la blogueuse Emna Chargui condamnée à la prison ?

Lire aussi
commentaires
Loading...