POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le Groupe chimique demande une autorisation pour importer du phosphate

A bulldozer works at a phosphate mines in Metlaoui, Tunisia April 6, 2012. Phosphate production at Tunisia's Metaloui partially resumed on Sunday and shipments restarted after protesters agreed to temporarily end their sit-in over job demands, the company said. Metaloui, which produces around 60 percent of Tunisia's phosphate output, has been closed by weeks of protests by local youths demanding employment and economic opportunities. Other plants in the south of the country have also been affected. Picture taken on April 6, 2012. REUTERS/Zoubeir Souissi/File

Le ministre de l’Etat chargé de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, Mohamed Abbou, a annoncé, ce vendredi 10 juillet, que le Groupe Chimique Tunisien (GCT) a, officiellement, sollicité l’Etat pour avoir l’autorisation d’importer du phosphate. Abbou a indiqué que les réserves du CGT en phosphate ont chuté depuis 4 jours et rappelé que le Groupe doit être en mesure d’honorer ses engagements avec ses clients.

Lire aussi: Grève régionale jeudi prochain des secteurs du pétrole et des phosphates

Lire aussi: La municipalité de Gabès porte plainte contre l’ONAS et le Groupe chimique

Lire aussi
commentaires
Loading...