POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La mise au point de Ajroudi concernant le SG

Auteur d’un ambitieux projet de rachat de l’Olympique de Marseille, Mohamed Ayachi Ajroudi suscite beaucoup de rumeurs, pas toujours très positives. En cause notamment : une première expérience ratée dans le monde du football, lorsqu’il a été président du Stade Gabésien en Tunisie entre 2018 et 2019, avec la relégation du club en Ligue 2 à la clé. L’homme d’affaires franco-tunisien s’est défendu mercredi dans les colonnes de L’Equipe.
«C’est un club que j’aide depuis vingt ans, j’ai amélioré le stade où l’équipe joue, je l’ai financé. Et je suis encore le sponsor. J’ai accepté de prendre quatre mois la présidence du club parce qu’il était en difficulté. C’était en 2018, en fin de saison», raconte l’homme de 68 ans. «On a perdu trois points car la FIFA a estimé qu’on n’avait pas payé un transfert alors que j’ai réglé la note de 45 000 dollars. Et puis on a perdu trois points car il y a eu un problème contre l’Union Sportive de Ben Guerdane, le club du président de la Fédération tunisienne, Wadie Jary. Avec six points en moins, c’est dur de se maintenir. On est donc descendus. Mais ce n’était pas à cause de problèmes financiers. Et je suis encore président d’honneur.»
De quoi rassurer les plus sceptiques.
Afrik Foot
Lire aussi
commentaires
Loading...