La flotte de la marine marchande de Tunisie black-listée: précisions du Ministère du Transport

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du jeudi 2 juillet 2020, le ministère du Transport et de la Logistique a réagi aux informations relatives à la classification de la flotte de la marine marchande de Tunisie sur une liste noire pour non-conformité aux normes de sécurité internationale.  Le ministère a, dans ce contexte, assuré que cette liste fournie par le Mémorandum d’entente de Paris sur le contrôle des navires par l’État du Port (Paris-MOU) n’est pas définitive et fait l’objet d’une mise à jour constamment.

Le ministère du Transport a assuré que les navires tunisiens sont conformes aux normes en vigueur et sont certifiés par les autorités maritimes tunisiennes et les sociétés internationales de classification des bateaux. Il a ajouté que ces mêmes navires font l’objet de maintenance continue sous la supervision des sociétés internationales de construction navale.

Par ailleurs, le ministère a affirmé que la détérioration de l’état la flotte de la marine marchande tunisienne est essentiellement liée à la récurrence des pannes techniques ainsi qu’à son âge précisant que certains navires sont âgés en moyenne de 20 ans à l’exception du car-ferry TANIT, entré en exploitation en 2012.

Le même communiqué a précisé qu’une série de mesures ont été prises afin de remédier à cette situation. Il s’agit essentiellement de:

*Assurer la maintenance continue des navires conformément aux règles de sécurité en vigueur.

*Renforcer les capacités du personnel navigant.

*Mettre en place des équipes d’experts pour veiller au respect des mesures de sécurité.

*Acquérir de nouveaux navire et mettre en vente ceux représentant des défaillances technique.

S.B.S

Lire aussi
commentaires
Loading...