POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Khemiri : Abir Moussi est l’orpheline de Ben Ali !

«Le Parlement continue de jouer son rôle malgré les tentatives de déstabilisation», c’est ce qu’a déclaré le porte-parole d’Ennahdha, Imed Khemiri en ce mardi 7 juillet 2020.
Invité de Nessma TV, Khemiri a assuré que le Parlement est visé puisque c’est Rached Ghannouchi qui est à sa tête d’autant plus que certaines parties sont toujours otages des querelles archaïques et des idéologies.
Et d’ajouter que la présidence de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) par Ghannouchi provoque ces parties qui visent à porter atteinte au Parlement et à attaquer son chef.
Par ailleurs, Imed Khemiri s’en est pris à la cheffe du bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi l’accusant d’être impliquée avec l’ancien régime.
«Elle ne reconnaît ni la Révolution ni la démocratie et résume en elle tous les crimes du régime novembrien en l’adoptant et en le défendant. Elle est l’orpheline de Ben Ali et n’a réellement aucun rapport avec Habib Bourguiba», martèle Khemiri.
Rappelons que Moussi avait relevé l’illégalité d’Ennahdha sur la forme et sur le fonds ayant estimé que le parti islamiste a dissimulé ses véritables vocations et objectifs.
Le PDL déposera, ainsi, un recours auprès du Tribunal administratif en vue de retirer l’autorisation de création d’un parti politique à Ennahdha.
Une plainte sera, également, portée contre l’ex-ministre de l’Intérieur Farhat Rajhi ayant octroyé cette autorisation à Ennahdha.
Réagissant à cela, le chef du bloc parlementaire d’Ennahdha, Noureddine Bhiri a affirmé, plus tôt aujourd’hui, que le PDL Bhiri a assuré que le PDL sera dissout justifiant cette mesure.

Lire aussi :

Après le « Yabta chwaya » d’Elyes Fakhfakh, le « Yabta barcha » de Abir Moussi
Dérangée par Abir Moussi, Ennahdha veut dissoudre le PDL !
Abir Moussi: Ennahdha est un Octopus qui essaye d’hypnotiser le peuple tunisien (Vidéo)
Baroumi : Ghannouchi est quelqu’un d’exceptionnel et la Tunisie doit exploiter ses compétences
Baroumi : Certaines parties tentent de déstabiliser le pays

Lire aussi
commentaires
Loading...