POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Kaspersky et AVL Software & Functions développent un système de contrôle sécurisé

Kaspersky annonce l’intégration de KasperskyOS automobile dans une unité de commande électronique (ECU) d’un système avancé d’aide à la conduite (ADAS), développé par AVL Software & Functions GmbH (AVL SFR). Ce contrôleur est une véritable plateforme de développement ouverte et personnalisable dédiée à la conception de prototypes et de séries. Fonctionnant sous KasperskyOS, il est sûr et « secured by design ». Au sein de cette application, le système d’exploitation sécurisé est conçu pour protéger les communications entre les composants ADAS et pour sauvegarder toutes les fonctions autonomes du véhicule. Dans le cadre des dispositifs de sécurité, KasperskyOS garantit que les fonctionnalités non déclarées – soit invisibles au lancement, soit intégrées lors de mises à jour du système – ne puissent être exploitées et n’affectent pas les performances des véhicules autonomes.

L’automatisation des véhicules a pour but d’améliorer l’expérience de mobilité des utilisateurs, en optimisant l’usage des réseaux routiers et en réduisant le temps consacré à la conduite. Toutefois, l’une des principales inquiétudes concernant cette technologie réside dans sa capacité à garantir un haut niveau de sécurité. Plusieurs exemples de prise de contrôle d’un véhicule par des cybercriminels, ainsi qu’un test réalisé au FIC en 2020 ont prouvé l’importance de la cybersécurité pour les véhicules automatisés ou futures voitures autonomes. Raison pour laquelle Kaspersky travaille à développer des solutions et des services pour sécuriser les véhicules dotés de fonctionnalités ADAS en collaborant avec AVL SFR, membre de la plus grande société indépendante d’ingénierie automobile au monde pour le développement, la simulation et les essais.

Basé sur une nouvelle plateforme ECU d’AVL SFR, le calculateur ADAS est composé de deux processeurs système-sur-puce haute performance, un contrôleur de sécurité et offre de vastes possibilités de connectivité, y compris des liens vers des caméras, des lidars (dédiés à la détection et estimation de la distance par la lumière) et d’autres composants connexes innovants. Cette plateforme matérielle prend également en charge les normes Controller Area Network et Ethernet automobile, ce qui permet une communication sécurisée entre les dispositifs au sein d’un véhicule.

La plupart des cas connus de prise de contrôle de véhicule ont été rendus possibles via une exploitation des erreurs de code. Cela peut notamment être lié au fait que les systèmes de ces véhicules sont complexes, ce qui rend difficile la gestion de la sécurité de tous les composants à la fois. En outre, ces systèmes sont régulièrement mis à jour, et il est important de s’assurer que les évolutions apportées à un composant n’affectent pas le fonctionnement du véhicule. KasperskyOS assure une stricte séparation entre les composants, de sorte qu’aucune interférence indésirable n’est possible par défaut. L’interaction entre tous les composants électroniques est contrôlée par Kaspersky Security System, le système de gestion de la sécurité de KasperskyOS. Il surveille le lancement des processus ainsi que les communications entre chaque composant et avec le système d’exploitation.

En tant que nouveau membre d’AUTOSAR, un consortium visant à développer des normes communes pour l’architecture logicielle automobile, Kaspersky a également mis au point un kit de développement logiciel (SDK) baptisé « Kaspersky Automotive Adaptive Platform ». Grâce à ce SDK, AVL SFR peut développer des applications pour les véhicules automatisés voire autonomes, telles que des fonctionnalités de pilotage automatique, de contrôle des systèmes de sécurité ou encore la surveillance de l’état du véhicule. Cet ensemble de librairies permet la prise en charge d’autres logiciels répondant aux exigences d’AUTOSAR Adaptive, et de travailler sur KasperskyOS sans nécessiter de modifications supplémentaires. La plateforme Kaspersky Automobile Adaptative est déjà disponible pour le marché et AVL SFR présente d’ores et déjà son application de pilotage automatique à plusieurs clients du secteur automobile.

« S’agissant de véhicules autonomes partiellement contrôlés, il est important de garantir la sécurité et la sûreté du conducteur, tout comme celle des passagers et des piétons. Même si les logiciels d’un véhicule présentent des vulnérabilités, avec KasperskyOS, toute tentative de les exploiter pour causer des dommages sera vouée à l’échec. Nous sommes ravis de nous associer à AVL SFR pour le développement du contrôleur de conduite autonome et fiers d’avoir créé ensemble un système qui allie sécurité et sûreté », commente Grigory Sizov, chef de l’unité commerciale KasperskyOS de Kaspersky.

Dirk Geyer, responsable du segment Sécurité et sûreté des produits chez AVL SFR, complète : « Les fonctionnalités des contrôleurs haute performance connectés, comme le calculateur ADAS, doivent être protégées par une base de sécurité globale, qui se situe au niveau du système d’exploitation. Le KasperskyOS automobile a été explicitement conçu dans cette optique, afin de fournir une couche de confiance pour la sécurité, la disponibilité, la confidentialité et la fiabilité de ces systèmes de contrôle ».

AVL SFR a présenté l’ECU ADAS. Il est prêt pour des projets de prototypage chez les OEM et les fournisseurs de premier rang.

Pour en savoir plus sur la plateforme Kaspersky Automobile Adaptative, consultez le site web.

D’après Communiqué 

Lire aussi
commentaires
Loading...