POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Kais Saied: il n’est pas question d’entamer les concertations pour former un nouveau gouvernement…

Le président de la République, Kais Saied, a reçu dans l’après-midi de ce lundi 13 juillet 2002, au Palais de Carthage, le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh et ce, en présence du Secrétaire Général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi.

Cette rencontre a porté sur une série de problématiques dont notamment l’actuelle situation du gouvernement et les solutions constitutionnelles en vue. A cette occasion, le chef de l’Etat a réaffirmé son attachement à l’esprit de la Constitution précisant qu’il n’acceptera, en aucun cas, d’entamer des concertations liées à la formation d’un nouveau gouvernement tant que l’équipe de Fakhfakh est toujours en place. Il a ajouté que ce même gouvernement a toujours toutes ses prérogatives tout en rappelant que les concertations ne peuvent avoir lieu qu’après la démission du chef du gouvernement ou encore en cas de retrait de confiance des députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Le président de la République a, dans ce contexte, ajouté que le régime politique qui est actuellement en place est régi par la Constitution précisant qu’il n’est pas question de violer cette même constitution ou de mettre en place un régime politique parallèle.

Selon un communiqué rendu public par la présidence de la République, cette rencontre a également porté sur la situation générale du pays essentiellement sur les plans économique et social. Il a ajouté que la situation sécuritaire et les tensions sociales que connaissent actuellement certaines régions du pays ont été également à l’ordre du jour.

Lire aussi: Le Cheikh Ghannouchi va discuter avec Kaïs Saïed au sujet du prochain gouvernement

Lire aussi
commentaires
Loading...