POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Investissement : un premier semestre accablant pour la Tunisie

L’investissement était déjà en berne en Tunisie bien avant la crise sanitaire et celle-ci n’a fait que compliquer les choses. De fait, le nombre de nouveaux projets a baissé de 31,8 points de pourcentage durant le premier semestre de 2020 par rapport à la même période en 2019. C’est ce qu’a indiqué l’APII (Agence de Promotion de l’Investissement) ce lundi 27 juillet 2020. Même tendance baissière pour les emplois : la création de nouveaux postes a baissé de 14,4 points de pourcentage durant la même période.
Au total donc, 1456 nouveaux projets ont été répertoriés par l’API contre 2044 au premier semestre de 2019. Cette tendance baissière touche surtout les projets de type industriel totalement exportateurs. En effet, la baisse est de l’ordre 37% : passant de 392 en 2019 à 246 cette année. Les projets industriels 100% étrangers sont passés de 111 à 84 d’après la même source.
Pis encore : le coût moyen d’un projet industriel a fortement augmenté. Il est passé de 738 000 dinars à 1,13 million de dinars en 2030. Et pour cause, selon l’APII : l’augmentation du coût de l’immobilier industriel et le recours à des équipements peu exigeants en matière de mains d’oeuvre.

Lire aussi
commentaires
Loading...