POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Industrie pharmaceutique : une question de santé publique, mais aussi de souveraineté nationale

Malgré tout le potentiel qu’elle possède et toutes les compétences qu’elle compte, l’industrie pharmaceutique tunisienne fait face à de nombreuses difficultés. C’est la raison pour laquelle le ministre de la Santé, Abdelatif Mekki, s’est réuni, ce samedi 4 juillet 2020, avec des professionnels du secteur au siège de son département.
C’était l’occasion d’examiner les différentes mesures pouvant booster l’investissement dans l’industrie pharmaceutique, notamment en matière de fabrication de médicaments destinés aux maladies graves.
Le secteur, à titre de rappel, a déjà fait l’objet d’une réunion entre le ministre de l’Industrie et des PME et une délégation de la Chambre Nationale des Industries Pharmaceutiques (juin 2020). L’objectif affiché : booster les exportations de l’industrie pharmaceutique à hauteur de 40%, tout en mettant l’accent sur le partenariat public-privé. En fait, la Tunisie compte 32 sites de productions qui assurent la couverture de 72% des besoins nationaux en médicaments. Autrement dit, miser et soutenir l’industrie pharmaceutique, c’est aussi miser et soutenir la souveraineté nationale.

Lire aussi
commentaires
Loading...