POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ghannouchi est victime d’une injustice selon Ben Salem

Le dirigeant au sein du mouvement Ennahdha, Mohamed Ben Salem, a affirmé ce mardi 14 juillet 2020, que les partis de la coalition gouvernementale qui ont du mal à accepter les divergences idéologiques ne cherchent qu’à dénigrer gratuitement le mouvement Ennahdha, ses députés et son président.
S’exprimant sur les ondes de Mosaïque Fm, il a affirmé que bien qu’il ne soit pas d’accord avec le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, en terme de gestion du parti, il lui apporte son soutien et estime qu’il est victime d’une injustice. Selon lui, ce qui est en train de se produire à l’Assemblée des Représentants du Peuple en est bien la preuve.

Par ailleurs, Mohamed Ben Salem a considéré que le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, est le premier responsable de la cohésion gouvernementale indiquant que Fakhfakh aurait dû blâmer certains dirigeants au sein du mouvement Achaab qui ne cessent de perturber l’action du gouvernement selon ses dires.

Rappelons que dans un communiqué publié à l’issue du point de presse d’Ennahdha au cours duquel ce dernier a lancé un appel à entamer les concertations pour former un nouveau le gouvernement, la Kasbah a réagi « aux multiples manœuvres parallèles menées par le parti islamiste « visant à introduire des changements fondamentaux dans l’équipe gouvernementale. La présidence du gouvernement a considéré que ces manœuvres ne font qu’affaiblir le gouvernement rappelant qu’Ennahdha a signé le document contractuel. Il a ajouté que l’appel à former un nouveau gouvernement constitue une violation fulgurante de ce document et met en péril la stabilité des institutions de l’Etat et l’économie du pays. 

Lire aussi: Ben Salem : Non, Ennahdha n’a pas décidé de l’éviction d’Elyes Fakhfakh !

Lire aussi
commentaires
Loading...