POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Formation d’un nouveau gouvernement: Ennahdha se dit attaché au dialogue avec Saied

Le porte-parole du mouvement Ennahdha, Imed Khmiri, a considéré que la démission du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh constitue un pas en avant dans la gestion de la crise gouvernementale indiquant qu’une nouvelle personnalité devrait être chargée de former un nouveau gouvernement dans les plus brefs délais. Selon Imed Khmiri, la formation d’un nouveau gouvernement devrait être faite conformément aux dispositions de la constitution et en optant pour le dialogue avec les différentes parties prenantes à leur tête le chef de l’Etat. L’objectif étant de trouver une alternative gouvernementale en coordination avec mouvement Ennahdha pour éviter de commettre les mêmes eurreurs précédentes selon ses dires.

Pour Imed Khmiri qui s’exprimait lors d’une interview accordée à Mosaïque Fm ce jeudi 16 juillet 2020, les partis qui devraient prendre part au nouveau gouvernement devraient être obligatoirement majoritaires à l’Assemblée des Représentants du Peuple ajoutant que son parti entamera des négociations avec l’ensemble des partis signataires de la motion de retrait de la confiance à Elyes Fakhfakh pour désigner une personnalité consensuelle et la proposer ensuite, au président de la République.

Au lendemain de la démission de Elyes Fakhfakh, le chef de l’Etat a adressé ce matin une correspondance au président du Parlement, Rached Ghannouchi, l’appelant à lui fournir une liste de partis, de coalitions et de blocs parlementaires avec lesquels des concertations autour de la constitution d’un nouveau gouvernement seront entamées.

Lire aussi: Coup d’envoi des concertations autour de la formation d’un nouveau gouvernement

Lire aussi
commentaires
Loading...