POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ennahdha tout furax après la contre-attaque de Fakhfakh et elle le fait savoir

C’était plus que prévisible : la décision du Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, de remanier le gouvernement n’a pas du tout plu à Ennahdha. Le chargé de communication et membre du bureau exécutif du parti islamiste, Khalil Baroumi, a exprimé ce mécontentement en direct sur Hannibal TV dans la soirée du lundi 13 juillet 2020.
« C’est une fuite en avant. Elyes Fakhfakh est en train de mener une sorte de putsch politique qui n’aboutira pas », a-t-il lâché. Le chargé de communication considère, d’un autre côté, que le Chef du gouvernement n’a pas eu « le courage d’affronter l’affaire dont il fait l’objet » – ndlr : soupçons de conflits d’intérêts –. « Il semble même insouciant. Elyes Fakhfakh n’est pas la personne la plus apte à diriger le gouvernement. De plus, il ne réussira pas s’il essaye d’outrepasser la légitimité électorale », a encore déclaré le chargé de communication d’Ennahdha.
Pour rappel, le torchon brûle entre les trois présidences – Carthage, Kasbah et Bardo, ou plutôt Montplaisir -. Après l’annonce du retrait de confiance d’Ennahdha, Elyes Fakhfakh, visiblement sous l’impulsion de Kaïs Saïed, a annoncé un remaniement ministériel qui excluerait les ministres d’Ennahdha – ou certains -.

A lire aussi :

Lire aussi
commentaires
Loading...