Ennahdha tout furax après la contre-attaque de Fakhfakh et elle le fait savoir

C’était plus que prévisible : la décision du Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, de remanier le gouvernement n’a pas du tout plu à Ennahdha. Le chargé de communication et membre du bureau exécutif du parti islamiste, Khalil Baroumi, a exprimé ce mécontentement en direct sur Hannibal TV dans la soirée du lundi 13 juillet 2020.
“C’est une fuite en avant. Elyes Fakhfakh est en train de mener une sorte de putsch politique qui n’aboutira pas”, a-t-il lâché. Le chargé de communication considère, d’un autre côté, que le Chef du gouvernement n’a pas eu “le courage d’affronter l’affaire dont il fait l’objet” – ndlr : soupçons de conflits d’intérêts –. “Il semble même insouciant. Elyes Fakhfakh n’est pas la personne la plus apte à diriger le gouvernement. De plus, il ne réussira pas s’il essaye d’outrepasser la légitimité électorale”, a encore déclaré le chargé de communication d’Ennahdha.
Pour rappel, le torchon brûle entre les trois présidences – Carthage, Kasbah et Bardo, ou plutôt Montplaisir -. Après l’annonce du retrait de confiance d’Ennahdha, Elyes Fakhfakh, visiblement sous l’impulsion de Kaïs Saïed, a annoncé un remaniement ministériel qui excluerait les ministres d’Ennahdha – ou certains -.

A lire aussi :

Lire aussi
commentaires
Loading...