POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Covid-19 : faut-il porter un masque en extérieur ?

Pedestrians wearing protective masks due to the COVID-19 coronavirus pandemic walk in a street of Argeles-sur-Mer, near Perpignan, southern France, on July 22, 2020 as French health ministry said on July 21 that coronavirus transmission is increasing during the summer holiday season. (Photo by RAYMOND ROIG / AFP) (Photo by RAYMOND ROIG/AFP via Getty Images)
Alors que le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos en France depuis le début de la semaine, la question du port du masque dans les lieux en extérieur se pose également. Explications.
C’est une nouvelle qui a changé le quotidien de millions de Français. Depuis lundi dernier, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux clos accueillant du public, sous peine de se voir infliger une amende de 135 euros. Mais est-ce pour autant qu’il faut l’enlever dès que l’on sort d’un commerce et que l’on se retrouve dans la rue, dans un jardin public ou à la plage ? C’est une question qui fait encore débat.
Pour preuve, les habitants et visiteurs de quelques villes touristiques du littoral comme La Rochelle, Argelès-sur-Mer, Concarneau et d’autres villes du Finistère doivent porter un masque en plein air dans les lieux les plus fréquentés de la ville comme les centres-villes ou les marchés. Les maires de ces villes ont mis en places des arrêtés municipaux afin de prévenir une nouvelle hausse des cas en pleine saison touristique.”
*“On ne peut pas le porter 24h/24”
Des décisions pas forcément judicieuses aux yeux d’Éric Caumes, spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à La Pitié-Salpétrière : “Je pense qu’on ne peut pas le porter 24h/24. Il faut choisir, c’est soit à l’intérieur, soit à l’extérieur. Et on le sait que c’est en intérieur qu’il faut être le plus rigoureux. Pour l’extérieur, on verra en fonction de la tolérance de la population. Mais si la distanciation physique est respectée en extérieur, c’est évident que le masque n’est pas nécessaire”.
Un avis partagé par Gérald Kierzek, auteur du livre Coronavirus : Comment se protéger ? : “Quand il n’y a pas de densité de population et que c’est ventilé sans problème, porter le masque en extérieur n’a pas d’utilité. A voir comment les choses évoluent mais aujourd’hui, ça me semble déraisonnable.” De plus, le médecin urgentiste estime que plus on imposera des règles à la population, moins elles seront appliquées : “Si on demande trop aux gens, ils ne respectent plus rien. Il y aura une sorte de rejet. Donc, il faut s’en tenir aux endroits où on sait que le port du masque est vraiment utile, à savoir en intérieur.”
Sur son site, le gouvernement français rappelle que des “incertitudes demeurent sur la transmission du virus dans l’air”, contrairement à la fréquence des contaminations et des clusters en milieu clos qui a été prouvée. Mais la Direction générale de la santé conseille tout de même, en complément des mesures barrières, de porter un masque “quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée.”
(Yahoo)
Lire aussi
commentaires
Loading...