POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Coup d’envoi des concertations autour de la formation d’un nouveau gouvernement

Le chef de l’Etat, Kaïs Saïed a adressé, le 15 juillet 2020 suite à la démission du chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, une correspondance au président du Parlement, Rached Ghannouchi.
Selon un communiqué de la présidence de la République datant de ce jeudi 16 juillet 2020, Saïed a demandé à Ghannouchi de lui fournir une liste de partis, de coalitions et de blocs parlementaires avec lesquels des concertations autour de la constitution d’un nouveau gouvernement seront entamées.
Kaïs Saïed avait informé, hier mercredi, le chef de l’Assemblée de son approbation de la démission du chef du gouvernement et ce conformément aux dispositions de l’article 98 de la Constitution.
Rappelons que le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh avait présenté, le 15 juillet 2020, sa démission au président de la République, Kaïs Saïed.
Fakhfakh avait remis sa démission à la suite de la réunion tenue, hier mercredi, entre Kaïs Saïed, Rached Ghannouchi ainsi que le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).
Notons que cette démission a coïncide avec le dépôt de la motion de l’éviction de Fakhfakh, le 15 juillet courant, au bureau de l’Assemblée et qui contient 105 signatures.
Des signatures appartenant essentiellement aux députés d’Ennahdha, de Qalb Tounes, de la Coalition Al Karama, d’Al Mostakbal ainsi que de quelques élus indépendants dont l’ex-élu Tahya Tounes et ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid.

Lire aussi :

Fakhfakh: J’ai démissionné pour le bien du pays
Fakhfakh limoge les ministres nahdhaouis et les remplace par ces ministres
Après le limogeage des ministres, des nahdhaouis se lâchent sur Elyes Fakhfakh
Nominations et limogeages par le gouvernement sortant : Ennahdha dénonce un règlement de compte

Lire aussi
commentaires
Loading...