POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Contradictions et incertitudes au sein d’Ennahdha ?

Ennahdha ne sait-elle plus sur quel pied danser ? Les dirigeants du parti islamiste ont vécu, mardi 14 juillet 2020, une journée très chargée. Le Conseil de La Choura a finalement décidé de retirer sa confiance au Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh. Pourtant, il semble que c’est l’incertitude qui règne. Peu avant l’annonce de la décision d’Ennahdha, Samir Dilou, député et poids lourd au sein du parti, a totalement exclu l’éventualité de ce retrait de confiance.
Autre point à souligner : malgré sa décision, le parti islamiste n’a pas demandé à ses 6 ministres de quitter le gouvernement, ce qui constitue une certaine contradiction. Autrement dit, Ennahdha n’aurait peut-être pas confiance dans ses propres ministres.
Dans tous les cas, la décision du parti islamiste était prévisible, et elle souligne l’intensité de la guerre qui l’oppose au Chef du gouvernement et, surtout, au président de la République, Kaïs Saïed. Reste à savoir si Elyes Fakhfakh va démettre la totalité ou une partie des ministres nahdhaouis de leurs fonctions.
La mascarade, dans tous les cas, se poursuit et le grand perdant n’est autre que le citoyen tunisien.

A lire aussi :

Lire aussi
commentaires
Loading...