POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ajmi Lourimi: « La chute du gouvernement actuel ne signifie pas la fin du monde ! »

Le dirigeant du mouvement Ennahdha, Ajmi Lourimi a affirmé mardi 7 juillet à l’émission « Houna Tounes », sur radio Diwan FM que le chef du gouvernement Elyès Fakhfakh fait aujourd’hui face à deux défis: le premier est lié à la suspicion de conflit d’intérêts, alors que deuxième concerne la composition et la structure de son gouvernement, qui doit travailler pour élargir « sa ceinture politique ».
« Je pense que le moment est venu pour Fakhfakh de faire un pas audacieux vers l’élargissement de la « ceinture politique » de son gouvernement grâce à laquelle il peut lui garantir un soutien et une stabilité accrus, a-t-il ajouté. Dans sa composition actuelle, le gouvernement se trouve dans une situation difficile et la coalition gouvernementale est presque fragmentée, avec une instabilité gouvernementale et parlementaire ».
« La chute du gouvernement actuel ne signifie pas la fin du monde, et il se peut qu’il soit modifié si nécessaire, a-t-il observé. Le chef du gouvernement ne rejette pas un rejet catégorique l’idée d’élargir la coalition gouvernementale. Cependant, il y a des parties à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement qui l’entravent, le serrent dans le coin et ne le laissent pas apporter les modifications requises à son gouvernement », conclut le dirigeant du parti islamiste.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...