POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Visites nocturnes des élus Ennahdha à des incarcérés : La direction des prisons répond à Abir Moussi

Revenant sur les propos de la cheffe du bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi concernant des visites nocturnes effectuées par des élus Ennahdha à des terroristes incarcérés, la direction générale des prisons et de la rééducation a précisé que tous les mouvements des détenus dans des affaires à caractère terroriste étaient rigoureusement surveillés.
La direction a, par ailleurs, souligné, en ce samedi 13 juin 2020, que toute visite à ces prisonniers était sujette à des procédures déterminées par la loi n° 2001-52 du 14 mai 2001 relative à l’organisation des prisons.
Et d’ajouter que l’entrée aux établissements pénitentiaires était contrôlés et documentée par des caméras de surveillance.
Signalons, également, qu’une enquête a été ouverte suite aux déclarations de Abir Moussi à la demande de la ministre de la Justice, Thouraya Jeribi.
Il a été, également, question d’appeler à tenir les affiliés du département à l’écart des tractations politiques.
Rappelons que la présidente du PDL avait assuré, hier vendredi, avoir reçu un message de la direction générale des prisons et de la rééducation l’informant que des députés d’Ennahdha prenaient contact avec des terroristes incarcérés à El Mornaguia et à Borj El Amri.
Et d’ajouter que ce sont ces mêmes élus qui promettaient aux responsables des établissements pénitentiaires des avantages en contre partie de la facilitation de ces visites assurant que les agents des prisons lui ont demandé de révéler cette affaire.
Lire aussi
commentaires
Loading...