POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Violemment frappée par sa mère, une fillette de 3 ans sauvée par le ministère de la Femme

La maltraitance des enfants est devenue monnaie courante en Tunisie et pendant le confinement, ce phénomène a pris de nouvelles ampleurs. Récemment, les internautes, sur les réseaux sociaux, se sont indignés suite à publication des photos d’une fillette violemment maltraitée par sa mère et qui a été grièvement blessée, ce qui lui a causé une plaie profonde.
Le ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors a assuré, dans un communiqué, que le délégué général de la protection de l’Enfance s’est saisi de cette grave affaire. On espère que la fillette est enfin entre les bonnes mains.
Dans ce même contexte, le département de la Femme a appelé à faire part de toute forme de violence perpétrée à l’égard des enfants à travers le numéro vert 18 09, au même titre que les violences faites aux femmes par le biais du 18 99.
A titre d’information, la fillette n’est âgée que de 3 ans. En Tunisie, selon une enquête menée par le ministère du Développement et de la Coopération Internationale, en collaboration avec l’INS (Institut National des Statistiques) et l’UNICEF (2012), 93% des enfants tunisiens âgés entre 2 et 14 ans sont victimes de violence.

Lire aussi
commentaires
Loading...