POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Une éventuelle hausse des prix du carburant est envisageable

La révision des prix du carburant est désormais mensuelle où ces prix seraient revus à la baisse comme à la hausse. Ils peuvent, également, rester inchangés avec un taux ne dépassant pas les 1,5%.
C’est ce qu’a annoncé, en ce mardi 9 juin 2020, le chargé de mission au sein du ministère de l’Energie, des Mines et de la Transition énergétique, Kamel Cherni ajoutant que ce taux sera de l’ordre de 2% en 2021.
Rappelons que le département avait annoncé, hier lundi, une nouvelle baisse des prix du carburant entrée en vigueur à partir de minuit.
Une baisse qui s’inscrit dans le cadre de l’ajustement périodique des prix du carburant dépendant du prix du baril de pétrole.
Les nouveaux prix sont ainsi comme suit :

-Sans plomb : une réduction de 30 millimes. Le nouveau prix : 1.975 dt le litre.
-Gasoil sans soufre : une réduction de 25 millimes. Le nouveau prix : 1.750 dt le litre.
-Gasoil : une réduction de 20 millimes. Le nouveau prix : 1.510 dt le litre.

Signalons que le ministre de l’Energie, des Mines et de la Transition énergétique, Mongi Marzouk avait précisé, auparavant, que la réduction des prix du carburant entamée depuis avril dernier ne peut pas dépasser les trente millimes.
Les prix continueront à diminuer tant que le prix du baril de pétrole est égal ou inférieur à quarante dollars américains.

Lire aussi : Officiel : Baisse du prix des carburants
Lire aussi : Carburant : baisse attendue des prix dès le jeudi 7 mai 2020 ?
Lire aussi : Carburant : baisse des prix confirmée ce jeudi
Lire aussi : Marzouk : Une nouvelle baisse des prix du carburant est prévue

Lire aussi
commentaires
Loading...